On est si peu de choses…

Au moment de payer ses achats, la cliente se rend compte qu’il lui manque un centime d’euro pour faire l’appoint.
– Ne vous tracassez pas pour si peu, lui dit la vendeuse, vous me le rendrez quand vous viendrez la prochaine fois.
– Et si je meurs d’ici là ?
– Oh ! répond la vendeuse, ce ne sera pas une grosse perte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.