Miss cocker…

Un dresseur d’animaux montrait les talents de son cocker savant à un directeur de music-hall incroyablement myope. Le chien récita fort joliment quelques petits poèmes et finit l’audition par un pot-pourri d’airs d’opéra. Le directeur se pencha par-dessus son bureau :
– Pas mal, dit-il. Et maintenant, qu’elle fasse voir ses jambes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.