Microsoft source

Il paraît que si on place un nombre infini de chimpanzés devant un nombre infini de claviers d’ordinateurs pendant un temps tendant vers l’infini, on aura la production de Shakespeare complète.

Maintenant, on sait que pour obtenir le code source de Microsoft Windows, il faut ajouter des chimpanzés.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *