Maltraitance encrière

À la sortie de l’école, un petit garçon pleure toutes les larmes de son corps. Apitoyée, une femme s’approche de lui :
– Pauvre petit bonhomme ! Tu en as du chagrin. Pourquoi ça ?
– J’ai… avalé une… pleine bouteille… d’encre… ! avoue l’enfant en sanglotant de plus belle.
– Oui. Évidemment, c’est ennuyeux. Mais ce n’est pas une raison pour pleurer comme ça.
– Ce n’est pas pour ça que je pleure, Madame. C’est à cause de l’instituteur.
– Il t’a puni ?
– Oui. Il m’a obligé à avaler un gros paquet de papier buvard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.