Logique enfantine

Une petite fille dit à sa maman :
– Pour ma fête, je voudrais une poupée.
– Voyons, ma chérie, objecte la mère, celle que tu as est encore en très bon état.
– Et alors ! Moi aussi, j’étais en bon état l’année dernière. Pourtant ça ne t’a pas empêchée de commander une petite sœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.