Lettre à ma belle-mère

Madame est en train de lire son courrier au petit-déjeuner. Tout à coup, elle lance à son mari un regard soupçonneux :
– Robert ! Je suis en train de lire une lettre de ma mère. Elle dit qu’elle ne peut pas accepter notre invitation à venir passer quelques jours ici à la maison… Elle dit qu’elle a l’impression qu’on ne veut pas vraiment d’elle. Peut-être peux-tu m’expliquer ce qu’elle veut dire par là ? Je t’avais dit de lui envoyer un petit mot pour lui dire qu’elle pouvait passer à sa convenance, qu’est-ce que tu lui as écrit ?
– Ben… Heu… C’est à dire que… Voilà, en fait, je ne savais pas comment écrire « à votre convenance » alors j’ai remplacé ça par « à vos risques et périls »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.