Les yeux du bonheur

Une femme qui cherche un mari vient s’inscrire dans une agence matrimoniale. Elle est un peu ennuyée :
– Comme vous voyez, dit-elle, je suis borgne. Ça va sans doute être difficile ?
– Mais non ! dit l’employé. Ne vous inquiétez pas…

Et il inscrit sur la fiche :
« Deux merveilleux yeux bleus, dont un en moins. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.