Les religieuses et les marins chinois

Dans un dispensaire, les religieuses ont décidé, après en avoir parlé entre elles, de quitter le médecin-chef s’il osait encore leur raconter des histoires grivoises comme à son habitude…

Quelques jours après, le docteur arrive, les yeux brillants et dit :
– Bonjour, mes sœurs ! Figurez-vous que je reviens du port où j’ai du examiner tous les marins d’un bateau chinois à cause d’une épidémie… Vous savez, ils sont marrants ces chinois! Ils ont des tout petits yeux, de toutes petites mains, ils sont hauts comme trois pommes, mais alors ils ont d’énormes…

A ce moment, les sœurs scandalisées sortent en courant pour ne pas entendre la suite alors que le médecin-chef leur crie :
– Hé la ! Pas si vite, ce bateau est encore là toute la semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.