Les prouesses du cochon

– J’ai un chien formidable, dit Bernard. Il fait le beau, joue au ballon, grimpe à l’échelle…
– Pas si formidable que mon chat, s’exclame Annie. Il saute dans un cerceau, fait des pirouettes…
– Tout cela n’est rien à côté de mon cochon, proclame le père Arthur. C’est bien simple, quand je remonte une bouteille de la cave, il me présente sa queue en tire-bouchon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.