Les progrès de la médecine

Un patient chez son médecin :
– J’ai des insomnies persistantes. Je me couche avec les yeux qui me piquent, je m’imagine que je vais faire une nuit sensationnelle, et, à peine allongé, je retrouve toute ma lucidité et cela se prolonge jusqu’à six heures du matin.
– Le remède est facile, dit le médecin. Juste avant d’aller au lit, prenez la précaution de lester votre estomac en absorbant un solide repas. Et vous dormirez comme un loir.
– Mais, proteste timidement l’insomniaque, j’étais déjà venu vous consulter, il y a six mois, et vous m’avez conseillé de me coucher sans dîner.
– Cela prouve, répond le médecin impavide, que la science peut faire des progrès en six mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.