Les petits gorets de Clinton

C’est Clinton qui rentre d’un voyage en Arkansas. Il descend les marches de la passerelle d’Air Force One en portant deux petits cochons dans les bras. Au bas des marches, un garde d’honneur se met au garde à vous et voulant faire un peu de zèle lui dit :
– Voilà de beaux cochons, Monsieur le Président ! Clinton répond :
– N’est-ce pas hein ?! Ce sont de véritable petits gorets à bosse de l’Arkansas ! J’ai celui-ci pour Hillary et l’autre pour Chelsea.

Alors le garde répond :
– Pas mal comme troc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.