Les moutons jaunes

Le responsable d’une grande centrale syndicale raconte :
– Je n’arrivais pas à m’endormir, hier soir. Alors je me suis mis à compter des moutons. Jusqu’à trois heures du matin, j’en ai vu sauter par-dessus la barrière
– Et à trois heures, vous vous êtes enfin endormi ?
– Non, j’ai continué à compter les moutons. Mais ceux-là ne sautaient plus. Ils défilaient en portant des pancartes pour protester parce qu’ils faisaient des heures supplémentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.