Les méandres de l’amour

– Je t’aime, dit une très jolie jeune femme à son amant, pour tout ce que tu es : un inculte, un brutal, un sournois, un jaloux, un milliardaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.