Les mathématiques parentales

En sortant de l’école, un petit garçon dit à son copain :
– Les devoirs de maths à faire à la maison, ne m’en parle pas ! C’est épuisant, tu sais. Le plus difficile, c’est d’arriver à faire la moyenne entre les réponses de mon père et celles de ma mère qui ne sont jamais les mêmes. Et après, je ne suis même pas sûr que ça soit juste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.