Les ivrognes galiléens

C’est la nuit et deux ivrognes, très incertains dans leur démarche, déambulent dans les rues du centre. Devant une statue, l’un s’arrête et s’incline. Puis, regardant l’autre, il lui dit :
– Eh, tu… hic… enlève ton chapeau !
– Mais pourquoi ? demande l’autre.
– Parce que c’est la statue… hic… de Galilée ! C’est le scientifique qui… hic… a découvert bien avant nous… hic…. que la Terre tourne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.