Les gendarmes sont des pions

Les perles : la police

Un père de famille signale que son fils âgé de trois ans a bousculé son neveu, d’un an plus jeune, ce jour à l’école. Il exige que les gendarmes ordonnent à la maîtresse de mieux surveiller les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.