Les fantasmes du mari brimé

Un mari brimé fantasme en contemplant la superbe héroïne d’un feuilleton télévisé qui évolue dans sa cuisine, à peine vêtue d’une courte chemise de nuit transparente. – Ah ! Soupire-t-il, ce que ce serait bon qu’elle vienne, un matin, me servir mon petit déjeuner au lit !
– Et qu’exigerais-tu d’elle ? demande aigrement sa femme.
– Deux sucres dans mon café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.