Les épiciers enrichis

Un couple d’épiciers enrichis a acheté un château qu’ils font visiter à leurs amis. Montrant un tableau qui représente un chevalier en armure, le mari lance négligemment :
– C’est un de mes ancêtres.
– C’aurait pu être un des miens, dit un de ses visiteurs, en riant. Mais quand j’ai vu ce tableau au Marché aux Puces, le mois dernier, j’ai trouvé que c’était exagéré, de la part du marchand, d’en réclamer cent euros, et je l’ai laissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.