Les drôles de variants du coronavirus


blague coronavirus, blague covid-19, blague variants, blague mutations, blague virologie, blague épidémie, humour viral, humour drôle

Le variant Travolta donne toujours de la fièvre, mais seulement le samedi soir.

Le variant Suisse reste neutre, quel que soit le test PCR, antigénique ou sérologique.

Pour le variant Bordelais, pas de souci on a les Médoc.

Le variant Normand est difficile à prévoir : « P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non ».

Le variant Belge serait redoutable, ça finit généralement par une mise en bière.

Ne craignez plus le variant Chinois, il est cantonné.

Par contre, le variant SNCF arrivera plus tard que prévu.

Contrairement aux apparences, le variant du Benin serait grave voire dangereux.

En ce qui concerne le variant Italien, vous en prenez pour Milan.

De son côté́, le variant Ecossais se tient à carreau.

Apparemment, avec le variant Japonais, il y a du sushi à se faire.

On parle de l’émergence d’un variant Colombien, mais il semblerait que ce soit de la poudre aux yeux.

S’agissant du variant Moscovite, c’est un méchant virusse.

Pour sa part, le variant Corse s’attaque au bouleau puisqu’il est transmis par l’écorce.

Le premier symptôme du variant Breton, c’est quand on commence à entendre le loup, le renard et la belette chanter.

Le variant Français du Covid existe déjà̀, mais il est en grève !

Rate this post

1 réflexion sur “Les drôles de variants du coronavirus”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.