Les débordements professoraux

Ce professeur de mathématiques est un incurable du dépassement horaire. Son cours de 11 heures à midi déborde allègrement vers les 12h15. Un jour, un élève envoyé au tableau vers midi, au lieu de tracer la circonférence demandée, dessine insolemment une horloge indiquant ostensiblement 12 heures.
– Qu’est-ce que c’est ? demande le professeur.
– L’horloge, répond l’élève. Elle dit qu’il est midi, l’heure de la pause.
– J’ai vu, j’ai vu, dit, imperturbable, le professeur. Mais j’attends qu’elle sonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.