Les Corses qui font la sieste sur un banc

Deux corses sont couchés en train de faire la sieste sur un banc.

L’un d’eux ayant un oeil ouvert par mégarde aperçoit un billet de 100 euros sur le sol. Il dit à l’autre :
« Oh dis-donc regarde ça : un coup de vent et on était riche ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.