Les chocolats à l’huile de ricin


La mère d’un élève, renvoyé pour trois jours de l’école, écrit à l’instituteur :
« Monsieur. Je comprends que vous n’ayez pas été content quand mon fils vous a offert des chocolats à l’huile de ricin. Je tiens, en tout cas, à le dégager de toute responsabilité en cette affaire. Ces chocolats, c’est mon mari qui les avait achetés à l’intention de ma mère. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.