Le vol du bijoutier


Les perles : les journalistes

« Le bijoutier est aujourd’hui introuvable. Le voleur prétend l’avoir égaré : ‘sans doute, dit-il, l’ai-je perdu en le mettant hâtivement dans la poche de mon pantalon’. »

(La dépêche du Midi, 7 octobre 1953)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.