Le tremblement professionnel


Un employé de la voirie rentre chez lui, tout agité, après avoir manié, durant la journée entière, un marteau-piqueur.
– N’arrête surtout pas de trembler, lui dit sa femme, ce soir, à la télé, il y a un bon film d’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.