Le tic-tac des gendarmes

Les perles : la police

Une personne âgée vivant seule signale que son horloge ancienne est arrêtée. En pleurs, elle demande aux gendarmes s’ils peuvent venir la réparer. Après l’avoir réconfortée, ceux-ci lui communiquent l’adresse d’un horloger… qui a rapidement remis la pendule à l’heure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.