Le TGV royal…

Élisabeth II rentre au palais quand sa Rolls se trouve prise dans un brouillard londonien de terrible réputation. Le chauffeur conduit très lentement et se trouve à un moment en face d’un véhicule qui l’éblouit de ses phares. Il stoppe, baisse sa vitre et dit :
– Je conduis la reine d’Angleterre, veuillez-vous écarter, je vous prie !
– Pas question ! répond le conducteur en face.
– Je vous dis qu’en tant que véhicule de la couronne du Royaume Uni, j’ai la priorité ! Alors écartez-vous…
– Bon d’accord, dit le type en face. Je conduis une locomotive qui tire quatorze wagons. Veuillez avoir l’obligeance de m’indiquer comment on bouge quand il n’y a pas d’aiguillage avant deux kilomètres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.