Le test de la belle-mère

Comment faire pour tester un nouveau pont ?

On met toutes les belles-mères sur le pont : s’il résiste, c’est que l’œuvre est bonne, s’il craque, c’est une bonne œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.