Le routier qui se prenait pour un camion


Un chauffeur de poids lourd, qui a parcouru au volant de son camion quelques milliers de kilomètres, s’est complètement identifié à son véhicule, ce qui l’a amené à devenir pensionnaire, quelques mois durant, d’une clinique psychiatrique. Enfin, le médecin-chef le convoque pour lui annoncer :
– Ça y est ! Vous êtes guéri et vous allez pouvoir reprendre votre activité. Avant de quitter cet établissement, avez-vous quelque chose à me demander ?
– Oui, fait le routier, en montrant ses chaussures usagées. Vous pourriez m’équiper d’une paire de pneus neufs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.