Le retour de Médor

– Alors, mon vieux, ce retour à quatre heures du matin au domicile conjugal, comment ça s’est passé ?
– Très bien. J’entre à quatre pattes, ma femme me dit : C’est toi, Médor ?
– Qu’est-ce que tu as répondu ?
– Rien. Je lui ai simplement léché la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.