Le problème des belles-mères selon Raymond Devos

C’est une erreur totale d’empêcher un garçon d’épouser sa sœur alors que ce serait le seul moyen de supprimer définitivement une des belles-mères.

Raymond Devos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.