Le prix du silence

L’oncle Albert s’étonne auprès de son neveu :
– À Noël je t’ai offert une trompette et je ne te vois jamais en jouer. Ce cadeau ne t’a pas fait plaisir ?
– Oh si, Tonton, et il me rapporte même beaucoup d’argent.
– Comment cela ? Tu ne vas pas me dire qu’à ton âge, tu donnes déjà des concerts ?
– Bien sûr que non, mais les voisins m’offrent trois euros par semaine pour que je n’en joue pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.