Le prion politique

Pourquoi n’a-t-on pas encore détecté de cas de la maladie de Kreutzfeld-Jacob chez les hommes politiques français ?

Parce qu’il faudrait encore que le prion trouve de la cervelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.