Le prétendant de l’employée

Bertrand rentre du travail et s’adresse à son employée de maison :
– Jeanne, votre prétendant vous attend devant la porte.
– Mais, Monsieur, comment savez-vous qu’il s’agit de mon amoureux ?
– Voyons, Jeanne, il porte une de mes cravates !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.