Le plaisir Clintoridien


Les perles : la justice

« On pourra peut-être trouver quelqu’un qui fait le travail aussi bien que moi, lâche Bill Clinton, quinze jours avant la fin de son mandat. Mais je ne pense pas qu’on trouvera quelqu’un qui s’amuse autant à le faire. » Monica en sait quelque chose. Bill a toujours su joindre le futile à l’agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.