Le pharmacien et les vignobles

Deux hommes ivres entrent dans une pharmacie et ordonnent :
– Garçon, deux beaujolais !

Le pharmacien essaie de les raisonner :
– Ce n’est pas un café, ici, mais une pharmacie.
– On s’en moque ! Deux beaujolais… où on te casse la figure…

Sans plus discuter, le potard va dans l’arrière-boutique et revient avec deux verres pleins d’huile de ricin que les deux hommes avalent d’un trait. Au bout de quelques instants l’un d’eux s’écrie :
– Je suis sûr qu’il nous a possédés, ce garçon. A voir ce qu’il est acide, ce pinard, je parie qu’il nous a servi un Côtes-du-Rhône.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.