Le pas cher qui peut vous ruiner !

Après une nuit torride avec une « professionnelle », le maire du village sort de sa poche un billet de cinquante euros qu’il pose sur la table. La demoiselle s’écrie :
– Mais c’est beaucoup trop, je ne prends que vingt !
– Vingt euros pour une nuit ? Mais comment arrives-tu à en vivre ?
– Ne vous inquiétez pas pour moi. Je fais aussi du chantage à mes heures perdues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.