Le naturel tranchant

Les perles : la justice

Simone Weber, alias « la Tronçonneuse », accusée d’avoir proprement, presque méticuleusement, découpé en rondelles son tendre et cher époux, entre deux potages conjugaux, sur la table de la cuisine, dans leur appartement nancéien, demande à l’audience au président qu’on lui pardonne « son naturel un peu tranchant »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.