Le goût du lapin mort


Au restaurant, le client porte à la bouche sa fourchette et goûte le lapin chasseur que l’on vient de lui servir.
– Humm ! fait-il, cet animal était encore froid, il y a deux heures, aucun doute, c’est du surgelé !
– Ah ! dit le garçon. Vous travaillez dans l’alimentaire, vous aussi ? – Pas vraiment, je suis médecin légiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.