Le gène de la timidité


– Ça y est, annonce un chercheur, j’ai enfin isolé le gène de la timidité.
– Mais, s’étonne un de ses collègues, pourquoi ne l’a-t-on pas découvert plus tôt ?
– Pour moi, il est tellement timide qu’à chaque fois qu’il nous a vus arriver, avec notre microscope électronique, il s’est vite dissimulé derrière les autres gènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.