Le gendre de l’Ecossaise

– Mon futur gendre m’inquiète, dit une Écossaise. Il est sourd comme un pot. Ça, ce n’est pas grave. Il a un appareil acoustique fonctionnant sur pile. Qu’il le branche quand on lui parle, c’est parfait. Mais s’il avait le sens de l’économie, il aurait l’idée de le débrancher quand c’est lui qui parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.