Le fou qui promène son peigne

C’est un fou qui promène son peigne en laisse et qui rencontre le directeur de son asile.
– Bonjour Serge, comment va Médor aujourd’hui ?
– M’enfin monsieur le directeur vous voyez bien que c’est un peigne !
– Heu, ben oui

Aussitôt le directeur parti :
– On l’a bien eu Médor, hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.