Le feu de l’hiver


Sur une plage, un badaud dit, étonné, à l’homme qui tente de gagner un peu d’argent en faisant des tours :
– En juillet dernier, je vous ai vu ici même, avalant des sabres, six mois plus tard, je vous retrouve crachant au feu.
– Eh oui, en hiver, je préfère prendre quelque chose de chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.