Le doux chant des grenouilles

Les perles : la police

Une personne signale le déclenchement de l’alarme au domicile de ses voisins. Sur place, une patrouille constate que le bruit n’est pas dû à une alarme électronique mais au chant d’amour des grenouilles de l’étang tout proche. Le lendemain, la même personne contacte à nouveau le Centre d’Opération de la Gendarmerie : « Les grenouilles ont repris leur sérénade. Pouvez- vous intervenir ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.