Le dieu de l’alpinisme

Un alpiniste, dont la corde vient de céder, se rattrape in extremis à une paroi verglacée. Sentant ses doigts glisser, il demande :
– Il y a quelqu’un ?

Une voix profonde lui répond :
– C’est moi, Dieu ! Si tu crois en moi, lâche tes deux mains, un ange te rattrapera.

L’alpiniste réfléchit longuement, puis demande :
– Il n’y aurait pas quelqu’un d’autre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.