Le devoir de français de Toto


Le professeur de français rend un devoir écrit qu’elle vient de corriger.
– Toto, dit-elle, tu es en net progrès : seulement cinq fautes d’orthographe ! Bien sûr, je ne parle que de ta première phrase. Je n’ai pas eu le courage d’aller plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.