Le coup de l’œil


Bien amoché, avec le nez fracturé, un jeune patient explique au médecin qui l’ausculte :
– Parce que sa fille m’a tapé dans l’œil, le père, lui, s’est cru obligé de me taper entre les deux yeux.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.