Le chagrin de la séparation


– Ma femme a quitté le domicile conjugal.
– Alors, rentre chez toi et noie ton chagrin dans un verre de whisky !
– Non, murmure le délaissé. Impossible !
– Pourquoi ? Tu n’as pas de whisky ?
– Si, mais… Je n’ai pas de chagrin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.