Le camion qui grille un stop


Un agent de la circulation fait stopper le conducteur d’un gros camion. En tirant de sa poche son carnet de contraventions, il lui dit :
– Je pense que vous ne contestez pas d’avoir grillé un stop sous mes yeux. – C’est vrai, monsieur l’agent. Mais, si vous aviez disposé d’un radar, vous auriez pu constater que j’avais volontairement réduit ma vitesse à 85 kilomètres à l’heure, alors que, sur cette route, j’avais le droit d’aller jusqu’à 90.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.