Le bonheur des ouvriers

Deux industriels voient par la fenêtre les ouvriers partir le soir :
– Tu vois comme ils ont l’air heureux ?
– Ah bon, tu trouves ?
– Mais tu n’as pas vu leur gueule le matin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.