Le blé du psychiatre

Un patient consulte un psychiatre :
– Docteur, je ne cesse de penser que je suis un champ de blé.
– C’est effectivement très étrange, mais nous allons soigner cela. Cela vous coûtera 80 euros par séance.
– Mais, docteur, nous n’avez pas compris : je viens de vous dire que j’étais un champ de blé !
– Et alors ?
– Nous sommes au mois d’août : je suis complètement fauché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.